Passion Manga Index du Forum
FAQ  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Groupes  Membres  Rechercher  S’enregistrer  Connexion
Erased / Boku dake ga inai machi
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Manga Index du Forum -> Les styles -> Anime & Animation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 17:29 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant




C'est l'un des anime de l'hiver, l'adaptation de Erased ! Very Happy

Le manga est publié aux éditions Ki-oon. Je ne l'ai pas lu et je n'ai pas regardé de résumé avant de débuter l'anime. Le premier épisode m'a vraiment surprise !!

Le staff est très bon puisqu'il s'agit du Studio A-1, Yuki Kajiura à la musique, opening d'Asian Kung-Fu Generation. J'ai eu une impression de familiarité en écoutant ce dernier, et pour cause : la chanson Re:Re: n'est absolument pas récente, elle fait partie de l'album Sol-Fa de 2004 ! Où l'on retrouvait entre autres des tubes comme 24ji, Kimi no machi made, et l'inénarrable Rewrite, opening 4 de la première série de Fullmetal Alchemist. J'adorais cet album et l'écoutais en boucle quand j'étais étudiante. Comme le héros de la série, j'ai l'impression d'avoir fait un retour en arrière !





Je ne vais pas trop vous dévoiler l'intrigue pour vous laisser la surprise au visionnage. Sachez simplement qu'à mon sens, Erased ressemble à un mix entre La Traversée du temps de Mamoru Hosoda et Détective Conan ! (alléchant, n'est-ce pas ? Very Happy ).

Trois épisodes sont sortis sur Wakanim à ce jour. Si vous voulez prendre le train en marche, c'est le moment !







_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Jan - 17:29 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sotelo


Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2015
Messages: 143
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 00:31 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Akiko a écrit:

Je ne vais pas trop vous dévoiler l'intrigue pour vous laisser la surprise au visionnage. Sachez simplement qu'à mon sens, Erased ressemble à un mix entre La Traversée du temps de Mamoru Hosoda et Détective Conan ! (alléchant, n'est-ce pas ? Very Happy ).


Ouais ! J'aime déjà... Wink
Revenir en haut
veggie11
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2014
Messages: 660
Localisation: Valais central (Alpes suisses)
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 10:46 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Mon libraire français m'a dit tout le bien qu'il pensait du manga et comme ça se confirme, je devrai commencer à m'y mettre !
_________________
Titres méconnus et doublages égarés, voilà les deux principaux thèmes qui nourrissent ma passion pour les anime.

En pleine découverte des comics de super-héros.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 00:58 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Erased, épisode 3

Ma très bonne impression ne fait que se confirmer !! Pour certains anime, c'est un calvaire d'attendre entre chaque épisode et l'on se perd en cours de route. Il me semble qu'ici, cela va être certes frustrant, mais aussi intéressant. Entre chaque épisode, on a le temps d'élaborer toutes sortes de théories !

L'ambiance est vraiment particulière. On ressent bien le côté rétro (l'opening n'y est pas pour rien), c'est plaisant et en même temps un peu déstabilisant. Cet épisode 3 comporte un passage très beau, onirique. A côté de cela, on approfondit une réalité dramatique (l'enfance maltraité). La musique de Yuki Kajiura reste assez discrète, mais elle transcrit bien l'impression de malaise flottant en arrière plan. Un sentiment d'urgence s'installe peu à peu. L'intrigue a un côté Broadchurch très très plaisant ! A ce stade, toutes les questions sont permises. N'hésitez pas à venir en débattre, car chaque épisode fera sans doute progresser le schmilblick ! Very Happy

- Déjà, la mort de Kayo fait-elle réellement partie de la série d'enlèvements et de meurtres ? Peut-être que les deux ne sont pas liés. Dans ce cas, le kidnappeur d'enfant (un adulte probablement) et le responsable de la mort de Kayo seraient deux personnes différentes. Le meurtrier de Kayo pourrait être n'importe qui, y compris ses propres parents qui auraient pu la tuer "par inadvertance". Cela pourrait même être l'un de ses camarades de classe !

- Kayo a-t-elle été réellement assassinée ? Elle souhaitait déjà disparaître avant sa mort. Avec tous les sévices qu'elle subit, des traces de coups sur son corps ne prouvent pas nécessairement qu'elle a été victime d'un kidnappeur. Elle aurait très bien pu se porter seule un coup fatal ! Dans l'épisode 3, on a une drôle d'impression devant l'arbre, presque comme si elle savait sa disparition prochaine.

- Toutes les options précédentes ne sont possibles que si c'est bien le corps de Kayo que l'on a retrouvé. Pour l'instant, c'est considéré comme acquis... mais si l'information est démentie par la suite, qu'elle n'est pas identifiable ou quoi que ce soit, on peut aussi considérer qu'elle est toujours vivante et qu'elle a maquillé sa fuite (c'est poussé pour une gamine. Mais avec un peu d'imagination, ou l'aide d'un adulte...).

- le maître d'école a sans doute un rôle à jouer. Bien sûr, spontanément, on peut l'imaginer dans le rôle du kidnappeur. Toutefois, "se servir" dans sa classe ne serait pas bien malin de sa part... S'il a réellement contacté les services sociaux pour signaler la maltraitance de Kayo, on peut à l'inverse l'imaginer dans un rôle de protecteur.

- le petit blond est très intelligent. A mon avis, il a des infos qui nous échappent. Si Kayo a bien été tuée, et si sa mort n'est pas liée aux enlèvements, cela pourrait être une histoire de gosses. De plus, si tout le monde se concentre sur l'histoire des enlèvements, les enfants sont écartés d'office de la liste des suspects. Hors, dans ce genre d'histoire, quoi de plus louche que les gens insoupçonnables ? Tous les gosses sont au moins à surveiller.

- Jun (le condamné) semble hors de tout soupçon. Je me méfie quand même de son rôle. S'il n'a pas tué Kayo, il aurait quand même pu être impliqué dans son meurtre, ou dans l'enlèvement des autres. Il a l'air un peu simplet... du genre à être impliqué dans un sale truc sans l'avoir réellement voulu, où à avoir fait quelques conneries et à se retrouver accusé d'une montagne de trucs en plus qu'il n'a pas commis.

- la mère du héros Satoru connaît son assassin. Elle a eu du mal à le replacer donc je doute qu'il s'agisse d'un adulte important qu'elle aurait beaucoup côtoyé, comme des membres importants du personnel de l'école. En revanche, s'il s'agit d'un personnage "périphérique" ou d'un ex-enfant ayant grandi, elle pourrait effectivement avoir eu un moment d'hésitation avant de l'identifier. La réponse à toutes les questions se trouve probablement dans le petit papier qu'elle a laissé... Peut-être que la "rediffusion" du héros ne lui permettra pas de sauver sa mère au final, et qu'il connaîtra le fin mot de l'histoire en revenant dans son présent.

Enfin, en dehors de tout ça, des questions se posent sur l'incidence de ce retour en arrière. A la course en patins, Satoru a raisonné avec son mental d'adulte. Ça ne l'a pas empêché de refaire la même erreur que lorsqu'il était gosse... Alors, pourra-t-il vraiment changer le futur ? Ou suit-il malgré lui un schéma qui mènera aux même conséquences ? Le pire de la cruauté (ça, ce serait un scénario de Gen Urobuchi Laughing ) serait que les circonstances s'enchaînent de plus en plus salement, et que son enquête soit indirectement la cause de la mort d'Hinazuki. Dans le cas, le véritable meurtrier de la fillette, ce serait... lui ! Pour sûr, il ne voudrait plus jamais "sonder son cœur" , comme il le dit au début de la série. Laughing

_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Yupa


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2014
Messages: 566
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 17:49 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

  Je confirme que ça ne peut être mauvais en animé (et en plus Yuki Kajiura, clap ! clap ! ) car j'ai feuilleté avec vif intérêt le manga, volumes 1 et 2, et j'apprécie fort  Kei Sanbe (L'île de Hôzuki, Le Berceau des Esprits). Je n'ai pas entamé la série, je n'ai vraiment plus de place dans mes étagères, mais on verra, si je trouve une autre série à faire passer à l'autodafé...
Revenir en haut
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 18:59 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Au pire regardez l'anime, ça ne prend pas de place, c'est gratuit... et on mènera l'enquête semaine après semaine Wink (je suis passée en mode Meitantei Conan - ou Akechi Kogorô, si vous préférez Razz ).


_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 22:34 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Erased, épisode 5

L'enquête avance ! et se complique. Laughing

- Hinazuki semble bel et bien morte. Les affaires d'enlèvement ne me semblent toujours pas liées à sa mort... Au mieux, les parents ont profité de cette couverture. Au pire, la couverture a été créée de toutes pièces par la suite (là, c'est la descente aux enfers pour le maquilleur. Genre, au lieu de tuer une gosse, il en tue trois pour faire croire à un kidnappeur en série et fait plonger Jun, le pédophile tout désigné).

- Hinazuki semble avoir été tuée chez elle, pendant la nuit. Ses parents sont-ils vraiment coupables ? On a tendance à penser "bien sûr" en voyant les images. Cependant, ils auraient tout aussi bien pu trouver le corps sans vie au matin. Avec toutes les traces de coups que porte la pauvre fillette, les parents seraient sans doute accusés de meurtre et condamnés s'ils révélaient l'affaire à la police. J'ai donc tendance à penser qu'ils se sont "juste" chargé de la faire disparaître.

- Étrange que l'un des autres enfants victime d'enlèvement soit aussi un enfant battu. Y a-t-il une piste à exploiter par là ? Dans ce cas, le coupable, s'il est commun à tous, les "aiderait"-il à se libérer de leur malheur ?

- Enfin, c'est arrivé plus tôt que prévu, Satoru est bel et bien revenu au présent, sans pouvoir changer le passé. Sauf que le meurtre d'Airi pose de nouvelles questions. L'assassin semble très informé sur Satoru. S'acharne-t-il pour l'isoler ? Pour que ce dernier passe définitivement pour un dangereux meurtrier ? (à la manière dont il a enfoncé les clous pour Jun ?).
Ou bien, deuxième hypothèse, le meurtrier en veut-il personnellement à Satoru et élimine-t-il toutes les femmes importantes autour de lui ? (en comptant Kayo, on en est maintenant à trois !).


Nous manquons de données pour 2006, mais le prochain épisode nous en dira peut-être plus. Vivement jeudi !!
_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Natth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 84
Localisation: Normandie
Féminin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 11 Fév - 23:22 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

J'ai commencé cette série après la diffusion de l'épisode 4. J'ai trouvé la première moitié de l'épisode 1 un peu ennuyeuse, mais mon intérêt s'est réveillé très vite. J'ai regardé les quatre premiers épisodes d'affilée et j'étais trèèès pressée de voir la suite. L'intrigue est palpitante, mais le rapport entre les différentes époques la rend encore plus intrigante et incertaine. Qui peut savoir comment elle se terminera quand tout peut changer d'un épisode à l'autre ?

Par la suite, j'ai appris que le dernier chapitre du manga serait publié le 4 mars 2016. J'espère donc que l'anime proposera une fin intéressante et définitive. Vu les délais, cela me paraît possible.
Revenir en haut
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 12 Fév - 22:37 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Natth a écrit:
Par la suite, j'ai appris que le dernier chapitre du manga serait publié le 4 mars 2016. J'espère donc que l'anime proposera une fin intéressante et définitive. Vu les délais, cela me paraît possible.


Pareil, ça me semble faisable ! Pour OwaSera, ils collaient tellement au train du manga que le dernier épisode est même sorti plus tôt que le chapitre correspondant. Ils ont réussi à rester fidèles malgré tout sur la trame, même si certains détails étaient différents. Du coup c'était assez horrible car ça posait plein de questions du type "canon ou pas canon ?", "est-ce que tel événement capital est officiel dans le manga, ou est-ce un filler pour conclure l'anime ?".

Le manque de visibilité des scénaristes m'effraie un peu, j'avoue. J'imagine pas très bien comment on peut se projeter sur un nombre fixe d'épisodes alors qu'on ne sait pas comment s'articule la fin. Mais bon, l'arc Nagoya d'OwaSera était très bien donc why not pour Erased, sachant qu'ils disposeront en plus de davantage de marge ! Et puis, c'est toujours mieux d'avoir la fin officielle qu'un truc bricolé à l'arrache.
_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 21:07 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Erased, épisode 6

Bordel ! C'est plus du petit poisson là, de l'assassin de pacotille ! C'est du lourd !
Que faisait le tueur avec la police ?! Est-ce qu'il serait haut placé dans les instances ? (police, justice, politique ?)
Ainsi donc, comme je le soupçonnais, les parents n'ont pas tué Kayo. L'assassin fait porter le chapeau à des gens qu'ils prend pour cible, comme Jun Shiratori. Dire qu'en plus de Hinazuki Kayo, le petit gamin kawaii y est passé aussi ! (pour faire croire que le tueur ignorait que c'était un garçon ? C'est diabolique !).

Satoru va revivre une rediffusion... Sera-t-il catapulté après la mort de Kayo, pour justement empêcher le gamin d'y passer à son tour ?

Raaaahhh !!!
_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Natth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 84
Localisation: Normandie
Féminin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 01:59 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Depuis l'épisode 2 ou 3, je soupçonne le prof principal. Il a eu un drôle de regard à plusieurs reprises et il est trop sympa pour être honnête ><. Plus sérieusement, je trouve qu'il en a dit beaucoup sur la situation personnelle d'une élève à un de ses camarades. Tous les deux étaient très jeunes, ça m'a paru bizarre qu'il s'ouvre autant, surtout en lui demandant de garder le secret.

Ceci étant dit, c'est très léger pour nourrir des soupçons.
Je me suis même demandée si le copain de la mère n'y était pas pour quelque chose, vu ses pupilles rouges dans l'une des scènes. Elles ressemblaient pas mal à celles du tueur.

Ces soupçons, cette ambiance, ce suspense... JE VEUX LA SUITEUUUUH !!!
Revenir en haut
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 18 Fév - 20:15 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

@Natth :

Le copain de la mère, le journaliste tu veux dire ?

Le prof principal est suspect, je suis d'accord avec tes arguments. Cependant, le tueur est très malin. Est-ce que ce prof irait se servir dans sa propre classe ? De prime abord, ce serait débile. Cela dit, avec la mort du petit qui aurait été pris pour une fille, le prof s'écarte d'office de la liste des suspects. Il reste donc un potentiel coupable... Perso, ce que j'aimerais savoir, c'est pourquoi il s'entretenait avec le petit blond à la toute fin de l'un des épisodes. C'est sûrement idiot, mais j'ai une petite parano vis-à-vis de ce gamin. C'est même mon principal suspect ! Il est intelligent et a un rôle à jouer. La preuve : il fait partie de l'opening avec le visage barré, au même titre que les parents de Hinazuki. Donc, quid de ce rôle ? Tant que je n'en sais pas plus, je le surveille.  Cool
Évidemment, si le tueur était déjà adulte à l'époque, le petit blond sera facilement mis hors de cause dans les prochains épisodes. Pour l'instant, je n'ai toujours rien qui écarte vraiment la piste d'un coupable enfant. Cela parait capillotracté, surtout connaissant maintenant les circonstances de la mort de Hinazuki... mais j'attends la preuve irréfutable. Depuis le début, tout nous oriente vers la thèse du coupable adulte et pervers. Et s'il fallait lorgner vers un truc qui n'a rien à voir, ni avec les adultes, ni avec la pédophilie ?

_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Natth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 84
Localisation: Normandie
Féminin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 21:07 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

@Akiko

Non, je pensais au copain de la mère de Hinazuki. Dans l'un des premiers épisodes, il a les yeux rouges. Mais après l'épisode 7, je crois qu'il s'agit plutôt d'un signe symbolisant les pulsions de violence ou de meurtre. Satoru a aussi les yeux rouges quand il s'avance pour pousser la mère de son amie dans les escaliers.

Le journaliste est une hypothèse intéressante, mais est-ce que ce n'est pas lui que la mère de Satoru a appelé pour signaler ses soupçons avant sa mort ? Ou il a pu dire ça à Satoru, alors qu'elle avait appelé quelqu'un d'autre. Sinon, il n'y avait pas un policier que les adultes et certains enfants avaient dû rencontrer au cours de l'enquête ? Je ne me souviens plus très bien, mais ça pourrait expliquer les souvenirs de la mère.

Je trouve ton hypothèse du petit blond très intéressante. Mais je me suis demandée s'il ne pouvait pas être dominé mentalement par un adulte et tenté de limiter la casse en s'adressant à Satoru. D'un autre côté, il me paraît trop posé pour un individu manipulé et en souffrance. En revanche, je me méfie du prof depuis le début. Dans un des premiers épisodes, il a un sale regard (mais pas rouge dans mon souvenir) quand il attrape Satoru par le bras. Pour le passage où le blond discute avec le prof, c'est peut-être une fausse piste. A un moment, les enfants demande au prof de retenir Satoru et Hinazuki dans la classe le temps de préparer la double fête d'anniversaire. C'est peut-être cette scène qu'on a vue, avec un côté lugubre pour tromper le spectateur.


La fin de l'épisode 7 est une torture. Si certains veulent commencer la série, attendez une semaine si vous n'êtes pas masochistes -___-
Revenir en haut
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 22 Fév - 03:16 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Erased, épisode 7

Bon bah, je suis paumée. Laughing
Je vais tenter de faire une synthèse en même temps que j'écris !

On peut dire que cet épisode m'a vraiment embrouillée. Déjà, vis-à-vis de Kenya, le petit blond. J'avais des soupçons mais il semble de très bonne foi dans cet épisode. Et, en même temps, quelque chose me maintient encore sur la réserve ! Par exemple, lorsque Satoru après le "kidnapping" lui dit "Si jamais tout cela éclate au grand jour, fais comme si tu ne savais rien", Kenya assure "oui" avec un sourire, et l'instant d'après il a un moment de flottement, il ne sourit plus du tout. Est-ce de l'inquiétude vis-à-vis de la situation, ou parce qu'un adulte a effectivement l'ascendant sur lui ? Sous texte de cette scène : "oui, je ferai semblant de ne rien savoir, mais si untel me demande, je balancerai" ? Cet ascendant, s'il existe, ne passe probablement pas par la force brutale. Comme tu le dis Natth, le gamin semble plutôt bien le vivre...
Pour l'entretien avec le prof, je me demande si Kenya ne parlait pas de la maltraitance de Kayo, vu qu'il l'avait remarquée. En même temps, il a dit qu'il n'avait pas été pas capable d'agir par lui-même pour la protéger...

Enfin, si c'est bien le tueur qu'on voit à la fin de l'épisode, on se retrouve face à deux possibilités :
- soit un adulte a suivi les enfants
- soit la fuite vient des enfants

Parmi les adultes "éligibles" à une filature, on a :
- la mère de Satoru (elle a vu son fils sortir, elle sait qu'un truc est louche)
- les parents de Hinazuki (leur fille trainait avec Satoru, donc pour la trouver il suffit de le pister)
- le prof, qui sait qu'elle n'était pas là en classe (il peut d'ailleurs soupçonner un problème lié à la maltraitance)

Deuxième option, en admettant qu'aucun adulte n'ait suivi les enfants, la fuite ne peut venir que :
- du petit qui ressemble à une fille (zut, j'ai oublié son nom)
- de Satoru via sa mère
- de Kenya

Au final, nos principaux suspects sont toujours en place. Donc là, tout de suite, j'ai envie de dire que le coupable est une association de deux, le prof + Kenya.
Cela dit, c'est pas forcément le tueur dans le bus. C'est peut-être le prof, venu "ramasser" Hinazuki après tuyau de Kenya, juste parce qu'une gosse ne devrait pas dormir dehors en hiver (ni en été !). Je me méfie des cliffhangers sauvages car l'autre fois, j'ai vraiment cru que Airi s'était fait carboniser !
Autre chose, ça me trouble un peu que Satoru ait utilisé le mot "kidnapping" pour désigner une fugue censée protéger la fillette. Et si son kidnapping initial de la cabane avait été destiné à la protéger ? ou qu'il avait été pensé/présenté comme tel de prime abord, avant de virer au hardcore ?

Pour le journaliste, je ne pense pas qu'il ait un rôle important... enfin, ça peut changer ! Son poste serait bien placé pour suivre l'enquête (et donc savoir comment l'orienter). Ce serait clairement diabolique de sa part de rencontrer Satoru en entretien s'il était le cerveau derrière tout ça ! Twisted Evil

Sinon pareil, je me suis aussi fait cette réflexion à l'issue de cet épisode : on manque de données sur l'amant de la mère. J'espère qu'on va en apprendre plus sur son compte très prochainement !


Ah, et pour finir, un autre truc me tournicote :
le héros peut faire des rediffusions, c'est cool ! Et si le tueur pouvait en faire aussi ?!
Mwahahahahaha !!!
_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 14:41 (2016)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi Répondre en citant

Un petit mot pour revenir sur la fin de la série !

Tout d'abord, je dois décerner le prix Akechi Kogorô à Natth pour sa perspicacité. Je dois aussi mes plus plates excuses à un certain personnage que j'ai soupçonné jusqu'au bout d'odieux forfaits, puis de complicité plus ou moins forcée lorsqu'on a compris que non, physiquement, ça ne pouvais pas être lui. Laughing

Alors clairement, cette série aura été géniale de bout en bout !!! Forcément, le moment où l'identité du coupable est révélée laisse un mélange d'impressions mitigées ("je le savais !", "naaaan, pas xxx !", "cette personne est minable" etc etc). J'ai cependant adoré comment c'était justifié par la suite, et les nombreux rebondissement des épisodes 11 et 12. Le dernier épisode est vraiment très beau avec un duel haletant, et une conclusion magnifique !!

Le récit d'Erased aura été rondement mené, bien réparti sur tous les épisodes, servi par une technique superbe et une atmosphère vraiment particulière. La série prend le temps de tout bien conclure, d'une façon assez inattendue, et surtout très belle et émouvante !

C'est vraiment un très beau début d'année pour 2016, avec l'adaptation de Ajin. Quand je vois ce genre d'anime, je suis bien contente de vivre à mon époque et pas 20 ans en arrière, quand il fallait se battre pour trouver deux séries en VHS ! Vive 2016, vive le progrès, et vive Erased. Mr. Green
_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:33 (2017)    Sujet du message: Erased / Boku dake ga inai machi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Manga Index du Forum -> Les styles -> Anime & Animation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme Diddle v1.5 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com