Passion Manga Index du Forum
Passion Manga
Tu as une âme d' otaku ? Alors ce forum est fait pour toi. N' attends plus, viens nous rejoindre.
 
Passion Manga Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Nouvel An et fêtes diverses au Japon ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Manga Index du Forum -> Autres -> Culture nippone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yupa


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2014
Messages: 666
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 2 Jan - 09:55 (2016)    Sujet du message: Nouvel An et fêtes diverses au Japon Répondre en citant

  C'est bien connu de tous les amateurs de manga / japanim', la fin d'année japonaise est vécue différemment de la nôtre, même si les dates sont alignées sur l'Occident depuis Meiji, et non plus sur le Nouvel An chinois (+"importation" de Noël).


  Le Noël nippon c'est quoi ? L'occasion de consommer des gâteaux "français" magnifiques, surtout à la crème et aux fraises, et de s'offrir des cadeaux entre jeunes couples et fiancés, lesquels vont profiter d'un petit séjour en onsen, d'un restaurant chic, voire d'un love-hotel. Bref, Noël au Japon, c'est la fête des amoureux. Si l'on est seul dans la vie, soit on se lamente, soit on festoie avec d'autres solitaires, mais un peu mélancoliquement quand même vu l'ambiance cupidonesque partout. D'ailleurs les Cupidon en sont, dans tous lieux commerciaux ou publics, sous la forme de hordes de Jeunes-filles-Noêl court-vêtues de tuniques et bonnets rouges bordés de fourrure blanche : là-bas des Pères Noël ventrus à grosse barbouze, on n'en veut pas !


  Le Nouvel An (oshogatsu) est la fête de la famille (alors que pour nous c'est Noël, et le Nouvel An la fiesta avec les potes). Au Japon l'on rejoint alors sa parenté, souvent des grands-parents ou oncles et tantes etc. restés à la campagne, d'où de gros encombrements routiers ! Chez eux on mangera des soba, des mikan, des mochi (beurk). Autrefois les femmes et enfants (et les hommes pas trop imbus de mâle sévérité) jouaient ces jours-là au hanetsuki, badminton à raquettes en bois, dans les cours ou dans la rue. Cela ne se fait plus guère.
  En revanche, ce qui se pratique très massivement puisque je l'ai fait aussi avec la famille de mon épouse, c'est de converger tous vers un grand temple bouddhiste, très tôt le matin du 1er Janvier. On jette des piécettes en faisant intérieurement des voeux, on tire au hasard des prédictions persos (omikuji), on s'achète des amulettes dans de jolis petits sacs (omamori) et enfin on sonne la grosse cloche du temple avec un madrier suspendu. Faut y aller le plus fort possible, dans une atmosphère compétitive et joyeuse, car il se trouve que les dieux sont un peu sourds, comme chacun sait. Genre "Hein ?? Quoi au juste ? Je percute pas, là.  - Tiens alors : SHBOOONG !!"


   Mais il y a bien d'autres fêtes au Japon, n'est-ce pas ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Jan - 09:55 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yupa


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2014
Messages: 666
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 10:26 (2016)    Sujet du message: Nouvel An et fêtes diverses au Japon Répondre en citant

  Alors une "Fête Nationale" du genre de la nôtre ça n'existe pas au Japon, encore moins avec défilé militaire puisque le pays, comme l'Allemagne, a officiellement renoncé à toute guerre excepté de pure défense du territoire. Mais du temps de la "dictature impériale" de 1936 /37 à 1945, le très pompeux "Anniversaire de l'Empereur" en tint lieu (et avec défilés militaires). Hirohito s'y montrait, et on ne sait toujours pas trop s'il approuva ou non (contraint par la clique des généraux ?) la guerre du Grand Japon. En tout cas si l'anniversaire d'Akihito, empereur Heisei, continue à être fêté, très signalé dans les médias du Japon, les célébrations sont purement privées et modestes (fin Décembre).


 Les fêtes véritables, ce sont les matsuri. Presque chaque ville ou bourgade a son matsuri, avec cortège de chars à roues (à Kyôto ou Takayama entre autres) ou d'autels portés par une quarantaine de costauds (mikoshi), musiques, danses, concours, kermesse et stands d'aliments en tous genres. Les animés et manga y placent assez souvent quelque action légère ou contexte (dans Elfen Lied par exemple), mais je n'en connais pas qui sorte du registre simplement allusif. Pas de dramaturgie centrée sur un matsuri connu. Peut-être pour éviter toute polémique avec une municipalité qui estimerait sa fête locale injustement décriée ou présentée comme lieu de danger, ce qui saboterait son tourisme. Le pouvoir local au Japon est beaucoup plus fort qu'en France, et à la limite Tokyo on s'en fout un peu si on vit ailleurs (ainsi le mariage gay est autorisé dans certaines villes et pas dans les autres).
 Parmi les matsuri les plus célèbres, j'en ai visité trois, celui d'Aomori à la pointe Nord de Honshu (grands chars de papier illuminés représentant des créatures mythologiques), celui d'Akita (immenses mâts de bambou chargés de lampions et portés par des hommes à pied), et celui de Tarumi (classique défilé de mikoshi au son des gros tambours). Mais il y a une foule d'autres matsuri bien connus !
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:36 (2017)    Sujet du message: Nouvel An et fêtes diverses au Japon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Manga Index du Forum -> Autres -> Culture nippone Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation


Thème créé par Mister Geo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com