Passion Manga Index du Forum
FAQ  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Groupes  Membres  Rechercher  S’enregistrer  Connexion
K-ON !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Manga Index du Forum -> Les styles -> Manga & BD
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DD69
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2014
Messages: 569
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 1 Jan - 21:47 (2016)    Sujet du message: K-ON ! Répondre en citant



 

Voici un manga tout mignon par l’auteur Kakifly aux éditions Kazé Manga en France. En quatre tomes, ce yonkoma (strip en quatre cases) ravira les plus et moins jeunes. C’est moe, c’est drôle, c’est K-On ! Faites place…


Synopsis

Pour sauver de la dissolution le club de musique dans lequel elles souhaitent s’inscrire, Ritsu et Mio doivent absolument trouver deux autres volontaires parmi les élèves de leur lycée. Elles mettent la main sur Tsumugi, une claviste et Yui, qui ne sait jouer d’aucun instrument mais ne manque pas de motivation !

« Un scénario banal sans prise de tête, mais avec des héroïnes attachantes à souhait enchante nos cœurs ! »

Comme quoi avec un simple scénario, visant un genre de comédie bon enfant avec une bonne d’humour décaler sur fond de musique peut s’avérer plaisant. En effet, j’aurai plutôt tendance à suggérer « moé » et « tranche de vie » tant qu’on nous fait partager à chacun leur quotidien de chacune d’elles. Oui, le terme moé leur va comme un gant surtout du côté de Mio, Azusa et Yui. Affublé d’une prof qui sert de tutrice et irresponsable au penchant cosplay de maid café. L’humour est vraiment omniprésent par l’auteur dont c’est le point fort de l’œuvre en question. Chacun à son caractère bien différent. Nous passons un moment agréable à lire, arrachant à maintes reprises des zygomatiques suivant les situations cocasses. Ce yonkoma qui se lit de haut en bas et de droite à gauche, il faut le préciser n’est en point brouillon, facile à suivre. Les gags ne sont pas lourd jstes comme il se doit, laissant paraître l’histoire (s’il y en a une). La joie de vivre transmet le bonheur partout que ça en devient contagieux. Bonne traduction dans son ensemble par Kazé avec des couvertures assez colorés rend le titre fort sympathique avec un titre marqué en gros et en gras. Les trames sont posées finement bien placer sans gâcher le dessin. Le design justement est appréciable et joli, du pur moé comme on les aime ! Les expressions du visage des personnages sont le deuxième point fort de l’auteure Kakifly au fan service « mignon » tout au long du récit sans faiblesse de sa part, décrit le bonheur assurer par tous les fans du genre qui aime ses œuvres. Les héroïnes sont touchantes au point qu’on aimera les avoir pour sœur (surtout Azusa et Iu). Le découpage des cases à l’équerre, propre, précis à 90 degrés excelle la qualité de son dessin qui lui rend bien. Le papier excellent ne jaunit pas, « lisse » au toucher dès le début, marque le commencement de l’histoire en couleur s’il vous plait puis avec du papier à grain et fin de bonne facture, sans faire de jeu de mots douteux bien entendu.

« Ces petits détails qui parfois dérangent, mais on pardonne tout »

Si on peut avoir un très bon manga dans les mains, il ne va pas s’en dire les faiblesses d’un autre côté. Tout d’abord du format étrange de la couverture par l’éditeur 150x210 dont la hauteur dépasse celle des autres titres ranger dans les étagères ne lui convient pas du tout. Pour thème la musique, on ne les voit pas trop chanter ni trop sur scène, ce n’est pas comme un épisode culte de Suzumi Haruhi où elle au moins chante ! Parfois les noms qu’elles donnent que ce soient celui du groupe comme des chansons sont d’un ridicule pour exemple : Thé Hokage qui veut dire « Le thé après les cours ». Moé oblige ? Cela grincera les dents au plus puriste d’entre nous mais on leur pardonnera car K-ON ! ne serait plus K-ON !



Après le manga, l'anime en quelques chiffres

L’anime est sorti au Japon en avril 2009 pour treize épisodes seulement. La seconde saison contiendra 26 épisodes en 2010 sans parler des OAV et un film d’animation produit respectivement entre 2010 et 2011 soit un an d’écart. Ne reste plus que les OAV qui restent inédits en France, mais pour ça faillent que les supports des différents formats tant manga papier que l’anime font part du marché des ventes, sinon on risque fort de ne pas voir paraitre chez nous et ça serait vraiment dommage.


Le mot de la fin

L’avis peut-être mitigé en soi, coupant hélas souvent un clan coupé en deux. Ceux qui aiment, ceux qui n’aiment pas. Moi j’ai adoré, mais ne voyez pas le manga du siècle qui révolutionnera le genre. Nous prenons plaisir à lire, c’est déjà beaucoup. Si vous aimez les gags et les yonkoma, alors ce manga est fait pour vous. Courez l’acheter !
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 1 Jan - 21:47 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yupa


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2014
Messages: 566
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 11:24 (2016)    Sujet du message: K-ON ! Répondre en citant

  Je l'ai lu surtout pour comparer avec Azumanga Daioh que j'ai adoré, car il contribua par son humour et son côté, comment dire, "lumineux", à me faire supporter une très noire période de ma vie. Mais justement,  "K-On", c'en est tellement proche que vraiment il y a de l'abus ! Et c'est bien moins attachant et drôle, même si un bon dessin et quelques bons moments justifient la célébrité du titre. Peut-être aussi que l'animé, où l'on entend la musique jouée par le groupe, mérite davantage le détour que le manga papier ? Trop chers, les coffrets ici !
  Tu mets ce titre en "seinen" ? Un peu étrange.
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Revenir en haut
DD69
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2014
Messages: 569
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 12:28 (2016)    Sujet du message: K-ON ! Répondre en citant

C'est du seinen, tel décrit par l'éditeur français. Pour ma part, si c'était moi j'aurai mis dans inclassable de type : Moé comme dis dans mon article.


Décidément, je ne serai jamais d'accord avec les éditeurs français et japonais dessus.
Revenir en haut
Skype
Yupa


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2014
Messages: 566
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 20:32 (2016)    Sujet du message: K-ON ! Répondre en citant

  Ben oui. 
  Si l'on suppose que "shôjo" implique des histoires d'amour nana / mec sirupeuses ou non (parfois limite S/M !!), il est clair que K-On n'a rien à voir. Si l'on suppose que "shônen" implique des boutonneux masculins qui se la pètent nekketsu en castagnant et bâfrant des bols de riz, ça n'a rien à voir non plus. Quant à le classer "seinen" / pour adultes, ceux d'entre eux qui se passionneraient pour tout avoir de ces lycéennes en vidéo, en figurines ou en dôjinshi (j'en ai aperçu un au Japon pas piqué des vers !) seraient un peu louches...
   
Non tu as raison,  c'est juste "moe", et comique, inclassable selon les trois tiroirs, comme un grand nombre des MEILLEURES séries (bien que pour moi ce soit au -dessous d'"Azumanga Daioh").
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Revenir en haut
Yupa


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2014
Messages: 566
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 20:44 (2016)    Sujet du message: K-ON ! Répondre en citant

  Comme j'ai lu les deux séries, j'ai envie de préciser un peu le (relatif) plagiat dans K-On par rapport à Azumanga Daioh :

  (Ce serait mieux, comme nous le reconnaissions, en "Inclassable", mais puisque le topic est ici...)


  Les deux séries ont des qualités différentes (surtout que je ne connais rien de l'animé "K-On" et de sa musique, évidemment inaudible dans le manga), mais tout de même, Kakifry (= "huîtres frites") s'inspire très étroitement d'"Azumanga Daioh" ! Chaque personnage de sa série en évoque un de l'autre, bien que modifié.


  Ritsu : C'est une fille très peu féminine, voire pas du tout, pétulante, farceuse, genre petits délires et pieds dans le plat. Aucun sérieux dans le travail scolaire. Elément comique, elle finit souvent avec une grosse bosse sur le crâne par les autres. Batterie.
  Son modèle : Tomo, dans A.D. Mais celle-ci est bien plus drôle et rentre-dedans, ses délires sont plus forts de café, car elle est prête à tout et n'importe quoi pourvu de fixer l'attention sur elle. Grande gueule complètement irréfléchie, c'est un personnage absolument tordant ! Par exemple, alors que les filles arrivent enfin à leur maison de vacances réservée, elle jette la clé au loin dans les hautes herbes, et elles ont un mal de chien à la retrouver. Pour seule explication elle leur lance "ça nous fera un chouette souvenir !".


 Mio : Très calme et sérieuse, travail excellent, mais très émotive et timide, elle "meurt" de frayeur ou de dégoût horrifié pour un rien, limite coma ! Ce qui la rend amusante évidemment dans la série. Guitare basse.
  Son modèle : Sakaki dans A.D. Mais là encore je trouve celle-ci plus intéressante, en fait très émouvante. Timide et hyper-émotive, mais très grande, son introversion fait croire usuellement à un noble sang-froid, ce qui n'est pas du tout le cas : intérieurement elle fond pour tout ce qui est petit et mignon, notamment les chats, qui hélas ! la mordent invariablement. Elle en souffre autant que de sa grande taille, et on est sincèrement heureux pour elle quand vers la fin un bizarre chat sauvage la prend en affection !


 Mugi : Raffinée, tranquille, très gentille, spécialiste des petits gâteaux et du thé de grande marque qu'elle apporte au club grâce à la fortune immense de sa famille, c'est elle qui fournit les maisons de vacances à ses amies. Brillante musicienne depuis toute petite. Claviers.
   Son modèle : Chiyo dans A.D. Elle aussi est de famille très riche et fournit des maisons de vacances à ses amies ! Elle est également brillante car surdouée et au lycée dès 10 ans ! Chiyo est aussi très gentille - sauf si par extraordinaire quelqu'un a une meilleure note qu'elle ! bien observé ! nulle en sport et toute petite, cela la rend très amie avec la nulle en tout Osaka.


 Yui : Autre élément comique, du genre à oublier sa tête, naïve, étourdie, paresseuse, irresponsable mais très affectueuse et attachante pour ses amies. Elle a usuellement de déplorables résultats scolaires. Elle est couvée par sa petite soeur Ui, bien plus mature qu'elle, ce qui crée pas mal de gags mais vite répétitifs. Elle joue très bien, mais d'instinct ! Guitare.
  Son modèle : manifestement Osaka dans A.D. Elle aussi est totalement naïve et étourdie au dernier degré. Mignonne petite cruche douée en rien, ses immenses yeux ne cachent que des rêveries parfaitement surréalistes et déjantées, sur les couettes de Chiyo ou sur le père de celle-ci (mon avatar !).


 Azusa : Plus jeune d'un an que les autres et bien moins désinvolte (ce qui est bien observé pour la psychologie des ados filles), elle est méthodique, rationnelle, voire stricte sur le travail musical. Le laxisme de ses aînées la fait bouillir, mais au fond elle adore Yui, son exact contraire, qui la traite en mignon petit chat. Guitare basse.
  Son modèle : Yomi dans A.D. Physiquement là encore pas de ressemblance, mais il s'agit là aussi d'une rationnelle, une cartésienne, sérieuse et travailleuse. Plus tolérante qu'Azusa, elle sermonne parfois ou pique une crise, contre Tomo son exact contraire en particulier, mais ces deux-là au fond s'adorent, se connaissant depuis le primaire.


 Sawako : La prof, tuteure du club. Son comique joue sur son côté assez pervers avec les filles, qu'elle adore habiller / déshabiller. C'est une ancienne punk et guitariste heavy metal. Elle s'invite elle-même dans les maisons de vacances des filles du club, exactement comme Yukari.


 Son modèle : Yukari, dans A.D. Là encore, très supérieur personnage à sa copie pas très crédible. Cette prof d'anglais caractérielle mais tellement "humaine, trop humaine" n'a jamais su devenir une vraie adulte (il y a des profs qui sont simplement passés des bancs de la classe à la chaire d'enseignant sans jamais sortir de la classe, en quelque sorte). Arbitraire, vaniteuse, jalouse, colérique, et ne le cachant aucunement en classe, elle exploite sans vergogne sa copine d'enfance la prof de gym. Et pourtant, ses élèves l'aiment profondément, et elle en retour, faut dire qu'elle en est attendrissante quelque part... "humaine", oui.




 Les deux manga suivent le destin lycéen de 5 filles jusqu'au fatidique examen d'entrée aux universités, sous un angle comique, et "moe" au sens où on ne s'intéresse pas du tout aux élèves masculins, ni même aux parents des filles. C'est peu réaliste du coup, encore qu'il ne soit pas faux dans la vraie vie que la grande majorité des jeunes du lycée restent entre garçons ou entre filles jusqu'au Bac pratiquement (mon neveu et ma nièce ne m'ont pas contredit sur ce point).
 "Azumanga Daioh" du moins ne nie pas la présence / influence en coulisses des parents, entr'aperçus. Mais "K-On" exagère car aucun ne semble exister! En téléphonant à ceux de Mugi, les filles tombent sur son majordome, et chez Yui où l'on se rend souvent, la maison est tenue uniquement par la petite soeur Ui !? 
  Mais bon, c'est une détente sympa que de lire l'un ou l'autre manga !
 
  
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:29 (2017)    Sujet du message: K-ON !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Manga Index du Forum -> Les styles -> Manga & BD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme Diddle v1.5 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com