Passion Manga Index du Forum
FAQ  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Groupes  Membres  Rechercher  S’enregistrer  Connexion
Aldnoah.Zero

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Manga Index du Forum -> Les styles -> Anime & Animation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Akiko


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 286
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 19 Déc - 00:41 (2015)    Sujet du message: Aldnoah.Zero Répondre en citant



J'ai très récemment revisionné Aldnoah.Zero. J'en profite donc pour attirer votre attention sur cet anime qui, selon moi, mérite le coup d’œil ! Il s'agit d'une série créée par Gen Urobuchi (le scénariste génial de Madoka, Fate/Zero, Psycho-Pass), écrite par Olympus Knights. La réalisation est signée Ei Aoki, avec une musique fabuleuse de Hiroyuki Sawano !!! (Shingeki no Kyojin, Owari no Seraph, Kill la Kill, Blue Exorcist...). Aldnoah.Zero se paye même un opening par Kalafina, Heavenly Blue.

Les fans de mecha trouveront sans doute à A/Z un air de déjà vu. Pour ma part, ce n'est pas le cas, car je ne suis pas très familière du genre. A/Z m'a parlé, alors que les mecha ne sont a priori pas ma tasse de thé. C'est donc que cette série doit avoir de belles qualités !

Techniquement déjà, il n'y a pas photo : c'est une tuerie. Les images sont magnifiques. Cela englobe les paysages de l'espace, mais aussi les paysages terrestres. Les combats sont très impressionnants, et la musique parfaitement épique. Rien que pour la claque visuelle sur mon grand écran et pour la claque musicale, je loue Aldnoah.Zero.

Ensuite, il y a le scénario. J'ai dû me retenir pour ne pas enchaîner les épisodes à grande vitesse. Les intrigues politiques sont prenantes. Surtout, les personnages évoluent beaucoup. Derrière la guerre Mars/Terre, il y a des humains charismatiques, des enjeux complexes, des manigances poussées. Les trois héros se détachent du fond, chacun de façon très différente.




Asseylum, princesse de l'empire VERS (Mars), veut prôner la paix avec la Terre, établir des liens fraternels et pacifiques. Hélas, son ignorance en matière de politique la mène à la catastrophe. Asseylum ne cesse d'apprendre tout au long des épisodes, se révèle même capable de prendre les armes. C'est une personne remarquable, très humaine et à l'écoute. Elle représente le mélange de douceur et d'incroyable force propre aux femmes d'Urobuchi, la bienveillance, les compromis, l'incarnation de la justice.




Inaho est curieux au premier visionnage. C'est un adolescent tellement génial et si apathique qu'on a du mal à s'attacher à lui, voire à le trouver crédible. Au second visionnage, je l'ai redécouvert. On déchiffre mieux ses attitudes quand on le "connaît". En fait, on le découvre sensible et touchant.




Slaine justifie à lui seul la série. Je ne peux pas trop en dire pour ne pas spoiler, mais c'est une étoile filante. Il est tout et son contraire. Il traverse les premiers épisodes de façon anonyme et se hisse au premier plan dans toute la deuxième partie de l'anime. Slaine est un personnage magnifique au parcours passionnant. Parfois, au détour d'un épisode, on se demande comment il en est arrivé là, et on n'arrive même pas à répondre à cette question. Son parcours suit un tracé logique, implacable, pour le meilleur et pour le pire. Les circonstances et ses choix le transforment jusqu'à en faire à la fois un salaud fini, un immense héros, un martyr et un bourreau ! On l'apprécie encore plus en revoyant la série. Oui, car A/Z gagne énormément à être vu deux fois ! Cela permet de comprendre, d'analyser l'évolution de chacun. En sachant où l'on va, on s'attache davantage aux détails et l'on découvre des choses qu'on n'avait pas remarqué avant.


A/Z est très bien écrit. On sent l'influence nette d'Urobuchi pour certains personnages (Slaine surtout, Asseylum également) et dans certains rebondissements cruels, voire choquants (épisode 12). Cependant, sa patte est édulcorée, et l'on n'est pas dans des œuvres aussi poussées et sombres que Fate/Zero ou Psycho-Pass. Avec l'apport d'Olympus Knights, A/Z se présente comme une série divertissante, à grand spectacle, avec des héros jeunes, mais on sent derrière quelque chose de plus profond. Par exemple, la jeunesse de nos personnages n'est pas synonyme de qualité ou d'énergie. Cela devient ici une faiblesse que les adultes piétinent, et ils sont obligés de grandir, de s'endurcir pour survivre.




Je recommande ultra chaudement l'OST de Hiroyuki Sawano. Depuis des mois, je ne la lâche pas ! Elle regorge de thèmes épiques, électro, de chansons etc. Mon absolue c'est aLIEz, mais Harmonious (le thème d'Asseylum) m'obsède pas mal aussi. Dans les thèmes instru, MKAlieZ et SiTE-n0w1 tiennent le haut de mon panier.











A/Z ne révolutionnera sûrement pas l'animation japonaise, mais j'ai passé un excellent moment. S'il y a d'autres amateurs dans le coin, n'hésitez pas à vous manifester ! Very Happy



*Oranjiii !!!* \o/

_________________
COOL ! COOLER ! COOLEST !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Déc - 00:41 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion Manga Index du Forum -> Les styles -> Anime & Animation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme Diddle v1.5 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com